11 Avr

Le Festival de Marsatac déménage au Parc Chanot

Après une magnifique 18e édition, le festival de Marsatac va déménager pour l’année prochaine au Parc Chanot. Il s’agit d’un déménagement la ciotat qui va sans doute surprendre plus d’un, mais qui témoigne de la volonté des organisateurs de proposer encore mieux au public. Le rendez-vous est alors donné en 2017 pour d’autres moments de joie et de musique.

Un nouveau challenge

Avec ce déménagement la ciotat, c’est une nouvelle ère qui s’annonce pour le festival de Marsatac, un festival à l’identité très forte. En effet, il s’agit d’une activité qui s’est forgée dans les remous tout en maintenant un cap toujours aussi exigeant. Avant sa fin, le trio de tête a tenu à s’exprimer sur son avenir. Avec ses 18 ans d’existence, le festival entend changer de cap et d’air après avoir fait 5 ans au niveau de la friche. Du 23 au 24 juin prochain, il aura lieu au niveau du Parc Chanot et ceci devrait contribuer à promouvoir l’évènement au niveau européen.

L’objectif, c’est de faire du festival un évènement fédérateur et à travers lequel plusieurs styles musicaux et architecturaux pourront se rencontrer et se côtoyer. Par le passé, il faut dire que les changements de lieu ont clairement enrichi le festival qui a acquis une tout autre dimension au fil des années. Aujourd’hui, c’est un nouveau palier qui est en train d’être franchi pour le plus grand plaisir des adeptes. Selon les chiffres officiels, cet évènement regroupe plusieurs milliers de personnes par an, toutes adeptes de bonne musique.

L’objectif : se recoller au planning des artistes

À travers le nouveau calendrier adopté, l’idée est de mieux se coller au planning des artistes et le festival va se décliner en deux soirées : l’une en hip-hop, black music et bass et l’autre en électro. On évoque même la possibilité de renouer avec une 3e soirée rock. Pour les organisateurs, tout sera mis en œuvre pour embarquer le public dans cette nouvelle aventure. D’ailleurs, le festival a récemment lancé une plateforme participative afin de recueillir les idées, les attentes et les points de vue de ceux qui se sentent concernés. Pour la dernière nuit du festival dans son lieu habituel, l’heure était aux adieux avec plus de 10.000 personnes rassemblées autour du concert rock. Une occasion de montrer aussi que le festival entend se développer l’année prochaine avec plein de surprises pour les participants.